19/03/2019

Affaire Aïda : le Fonds de Garantie mobilisé

« Le Fonds de Garantie des victimes d’actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) est mobilisé pour indemniser Aïda, gravement blessée à la suite des violences infligées par l’homme dont elle partageait la vie. L’auteur de ce crime a été condamné par la Cour d’assises à une peine de 15 ans de réclusion criminelle.

La Cour d’appel d’Angers doit désormais se prononcer, à la demande d’Aïda, sur l’étendue de son droit à indemnisation par la solidarité nationale, conformément à la loi en vigueur. Tenant compte de la situation particulièrement douloureuse d’Aïda et prenant acte de l’analyse du Parquet, qui a émis un avis circonstancié concluant à l’absence de réduction du droit à indemnisation de la victime, le Fonds de Garantie concluera donc dans le même sens.

Sans attendre cette décision, soucieux de ne pas retarder la prise en charge des besoins de la victime, le FGTI a déjà versé 67.500 € à Aïda, et 55.000 € à ses proches. 

Le FGTI s’est aussi rapproché des conseils d’Aïda pour proposer le versement de provisions complémentaires afin que la victime puisse faire face à sa situation. Le Fonds de garantie a également proposé qu’une expertise médicale soit demandée à la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions (selon la procédure en vigueur) afin de mieux appréhender les besoins de la victime liés à son handicap en matière d’aides techniques utiles, de frais à charge et d’adaptation de logement. »


 

Dernières actualités
09/04/2018

Nomination d'un Médiateur pour les victimes d'accidents de la circulation

14/05/2018

Le FGTI aux côtés des victimes de l'attentat de Paris du 12 mai

16/04/2018

Publication d'un rapport sur l'amélioration du dispositif d'indemnisation des victimes de terrorisme