17/07/2018

Signature d’une convention avec le Centre de crise et de soutien du Ministère des Affaires Étrangères

Le mardi 17 juillet, Julien Rencki a signé une convention avec Patrice Paoli directeur du CDCS (Centre de Crise et de Soutien) dans les locaux du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.

Le CDCS au sein de ce ministère est chargé de gérer toute crise se déroulant à l’étranger pouvant menacer la sécurité des ressortissants français. Il est également chargé depuis 2015 de gérer la CIAV (Cellule interministérielle d’aide aux victimes) qui est activée par le Premier ministre après un attentat majeur en France où à l’étranger.

Cette convention formalise et renforce la coopération entre nos deux organismes pour plus d’efficacité et de réactivité et permettre ainsi la prise en charge la plus efficace possible des victimes d’attentats que ce soit immédiatement après l’acte terroriste ou dans l’accompagnement à long terme des victimes, notamment pour celles résidant à l’étranger.

M. Paoli était assisté de M. Guillaume Lemoine sous-directeur des Opérations d’Urgence, de Monique Taffin conseillère juridique du centre de crise et de la Responsable de la Communication du CDCS.

Téléchargez la convention entre le FGTI et le CDCS


 

14/05/2018

Le FGTI aux côtés des victimes de l’attentat de Paris du 12 mai

A la suite de l’attentat du 12 mai, le FGTI fait part de sa profonde émotion et est mobilisé dès à présent pour aider et indemniser les victimes et les proches des victimes.

Les chargés d’indemnisation  spécialisés dans l’accompagnement des victimes d’actes de terrorisme, se tiennent à disposition et sont directement joignables par téléphone ou par e-mail :

tél. : 01 43 98 87 63
mail. : victimes.terrorisme@fga.fr

Pour toutes informations complémentaires :

Espace d’Information et d’Accompagnement (EIA) : 18 rue Poliveau, 75005 Paris

Téléchargez le livret d’information et le guide d’indemnisation des victimes d’actes de terrorisme

Livret d’information

Le guide de l’indemnisation

Pour accéder à toutes les informations concernant votre indemnisation, rendez-vous sur la page dédiée de notre site internet.


 

09/04/2018

Nomination d’un Médiateur pour les victimes d’accidents de la circulation

Julien Rencki, directeur général, a nommé Philippe Dupuy Médiateur du FGAO, après avis conforme du conseil d’administration.

Dans une démarche d’amélioration constante de la qualité du service rendu, le FGAO met en place un Médiateur, à la disposition des victimes atteintes d’un préjudice corporel qui souhaitent formuler une réclamation concernant la procédure d’indemnisation ou les modalités d’accompagnement.

Le Médiateur est animé par des valeurs de service, d’écoute et d’empathie.

Il intervient de façon personnalisée, indépendante et impartiale. Il prend en compte le contexte propre à chaque cas.

Il veille au respect des droits des victimes et est tenu à la confidentialité. Il joue un rôle de facilitation du dialogue et recherche toute solution amiable pour éviter les litiges en lien avec la procédure d’indemnisation des victimes.

Toute victime peut s’adresser au Médiateur du FGAO si elle estime que ses droits n’ont pas été respectés.

Le champ d’intervention du Médiateur et les modalités de sa saisine sont précisés dans une charte et un formulaire que vous pouvez télécharger ci-dessous.

Téléchargez la charte du médiateur FGAO

Téléchargez le formulaire de saisine du médiateur FGAO

 


 

16/03/2018

Pour une meilleure prise en charge des victimes de terrorisme en Europe

 

Vendredi 16 mars à Paris, le FGTI a organisé le premier séminaire des organismes européens d’indemnisation des victimes de terrorisme, au cours duquel sont intervenus notamment Elisabeth Pelsez, déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, Joëlle Milquet, conseillère spéciale du président de la Commission européenne et Laura Dolci-Kanaan, grand témoin. et fonctionnaire à l’ONU et Françoise Rudetzki, administratrice du FGTI et Julien Rencki, directeur général du Fonds de Garantie.

 

 

Retrouvez ci-dessous :
le communiqué de presse du FGTI
Le discours de Laura Dolci-Kanaan ainsi qu’un extrait de son livre « A victimless crime ? « 


 

06/11/2017

Communiqué de presse sur l’indemnisation des victimes des attentats du 13 novembre 2015

Retrouvez ci-joint le communiqué de presse du FGTI sur l’indemnisation des victimes des attentats du 13 novembre 2015.

Téléchargez le communiqué


 

31/10/2017

Signature d’une convention de partenariat avec l’Association Prévention Routière

Dans le cadre de sa mission de la prévention de la non-assurance routière, le FGAO a signé une convention de partenariat pour un an avec l’Association Prévention Routière.

Cette convention a pour objectif de promouvoir des actions afin de réduire le nombre de personnes circulant sans assurance.

Ce partenariat permettra à l’APR et au FGAO de mener des actions en commun telles que la publication et la diffusion d’un flyer d’information en réalité augmentée, mettre en place des ateliers de prévention originaux basés sur l’échange et le partage d’expérience ou ‎encore développer des ateliers de prévention auprès des jeunes publics.

Le flyer en réalité augmentée servira de support d’intervention à destination des comités départementaux de l’association prévention routière dans le cadre d’actions menées auprès des lycées et des Centres de formation des apprentis (CFA).


 

25/09/2017

Communiqué sur les préjudices d’angoisse et d’attente des victimes d’actes de terrorisme

Retrouvez ci-joint le communiqué de presse du FGTI, relatif au conseil d’administration du 25 septembre 2017 qui s’est prononcé sur les préjudices d’angoisse et d’attente des victimes d’actes de terrorisme

Téléchargez le communiqué de presse


 

18/09/2017

Une réflexion partenariale sur l’insertion professionnelle des victimes

Le Fonds de Garantie a fait du renforcement de l’accompagnement des victimes sa priorité. Dans ce cadre, il a initié, le 15 septembre, une réflexion partenariale sur le retour à l’emploi des victimes, composante essentielle du parcours de reconstruction de ces dernières.

Un groupe de travail associant les parties prenantes, et en particulier des représentants des victimes, a été constitué. L’objectif est d’établir un diagnostic des besoins, un état des lieux de l’existant afin de dresser une feuille de route concertée, au plus près des attentes des victimes.

Retour à l’emploi, insertion, réinsertion et reconversion professionnelles figureront donc au programme des prochaines réunions qui déboucheront sur des propositions concrètes et des expérimentations dès l’été 2018.